Interventions

 

Injections des rides – Comblement

comblement du sillon naso-génien par acide hyaluronique

comblement du sillon naso-génien par acide hyaluronique

On distingue différentes types de rides au niveau du visage:

* Les rides d’expression, qui apparaissent progressivement dans les zones d’action musculaire, ex. les rides frontales et les rides du lion
* Les sillons et les rides profondes qui se creusent sous l’action de la pesanteur comme les sillons nasogéniens et sont souvent associés à des relâchements cutanés type bajoues.
* Les rides du temps, plus superficielles, liées aux effets du temps, de la pollution et du soleil, ex. plissé accordéon des joues et rides du fumeur
* Les zones qui se creusent par fonte progressive graisseuse, dermique, musculaire et osseuse; comme les tempes par exemple, avec affaissement progressif des sourcils qui donne un regard triste

1. Les rides d’expression
2. Les sillons et les rides profondes
3. Les rides du temps
4. Le comblement
5. Le lifting médical
6. En conclusion

Les rides d’expression ?

Elles sont situées principalement sur le haut du visage dans la zone du regard.

Elles apparaissent progressivement par l’action permanente des muscles de la mimique.

Le traitement repose sur l’injection de toxine botulinique. Les zones essentiellement concernées sont :

* Les rides frontales horizontales.
* Les rides inter-sourcilières (rides du lion).
* Les pattes d’oie.

L’injection de toxine botulinique (dit Botox® ou Vistabel®) est une technique utilisée depuis plus de vingt ans et officiellement autorisée en France dans une indication esthétique depuis février 2003.

Son action sur les rides se fait par l’intermédiaire du relâchement musculaire qu’elle provoque. L’injection de toxine botulinique est très efficace mais temporaire (en moyenne six mois). Elle permet l’également de jouer sur l’élévation des sourcils (effet lift frontal) ajoutant un effet d’ouverture du regard.

Les sillons et les rides profondes ?

Ils sont situés principalement sur le bas du visage et distribuée autour des lèvres.

Ils se creusent progressivement et sont en partie liés à l’affaissement des tissus ; l’exemple type étant le sillon nasogénien (qui joint l’aile du nez à la fossette du sourire en dehors des commissures des lèvres).

Le traitement repose essentiellement sur une injection de comblement par produit résorbable (Acide Hyaluronique, le plus souvent).

Ces techniques s’appliquent également au remplissage des lèvres, pour redéfinir l’ourlet, repulper la lèvre ou atténuer les rides dites du fumeur.

Les rides du temps?

Le vieillissement cutané se produit sous l’effet conjugué du temps et des agressions externes (soleil, tabac, pollution…).

Les traitements disponibles ont pour objectif de stimuler la réparation des fibres du derme : peeling, laser, photo rajeunissement. Ce sont toutes des méthodes non chirurgicales que l’on peut renouveler.

Un remplissage en nappage superficiel par de l’Acide Hyaluronique est un excellent complément au traitement superficiel du plissé accordéon de la joue ou des rides des lèvres.
 

Le comblement ?

Le creusement progressif des tempes ou l’aplatissement des pommettes participent fortement à l’impression de vieillissement du visage qui perd de son dynamisme.

Les traitements disponibles ont pour objectif de combler en profondeur ces zones.

Trois catégories de produits existent

1.      sa propre graisse prélevée et préparée chirurgicalement, on parle de lipofilling
2.      des implants, délicats à positionner, réservés à certaines indications bien précises; les produits d’injection dit définitifs sont dangereux et en général à éviter pouvant entraîner des réactions inflammatoires incontrôlables.
3.      l’acide hyaluronique et le collagène dont de nouvelles présentations permettent une parfaite utilisation de comblement en volume et dont l’emploi se fait en toute sécurité sans test préalable.

Le lifting médical?

L’aplatissement des pommettes, l’affaissement des joues et des bajoues, le relâchement peuvent être ralentis précocement par des méthodes douces sans chirurgie.

Le principe de la technique repose sur la combinaison d’injections (de toxine botulique utilisable même dans la région du cou associés à des produits de comblement) optimisées par des cures de peeling et la photoréjuvénation à la lampe flash ou la radiofréquence. Pour ma part, les techniques de suspension par des fils crantés ou d’or passés sous la peau en plusieurs endroits représentent des techniques hasardeuses. La durée de vie de ces traitements est en moyenne de 6 mois. Concoure à obtenir cet effet le comblement volumateur vrai, notamment des pommettes qui aide à l’ascension de la joue et participe à l’amélioration du le sillon nasogénien.


En conclusion

L’association, techniques de remplissage + effet statique et dynamique sur les muscles avec le Botox® + technologie de peeling chimique ou par machines (lampe flash, laser, radiofréquence), permet de retarder magistralement l’heure de la chirurgie faciale plus lourde et apporte une réponse élégante et facile au vieillissement facial progressif.