Interventions

 

Plastie glutéale – Augmention des fesses

1. A qui s’adresse cette intervention ?
2. Quelles sont les interventions possibles?
3. Peut-on remonter les fesses en les gonflant avec des prothèses ?
4. Comment se pratique un lifting des fesses ?
5. Quel type d’anesthésie peut-on utiliser et quelle est la durée d’hospitalisation ?
6. Combien de temps dure l’intervention ?
7. Quelles sont les suites opératoires ?
8. Comment est placée une prothèse de fesse ?

En conclusion

implants-fesses-ronds-330

AUGMENTATION DES FESSES PAR IMPLANTS RONDS DE 300 cc INTRA-MUSCULAIRES

A qui s’adresse cette intervention ?

On retrouve 2 cas de figure principaux:

1. la fesse manquant de projection, voir plate, qui manque notamment de remplissage sur la partie haute, présentant un « creux des reins » pas assez marqué.
2. la fesse tombante, par phénomène progressif de ptôse, souvent accompagnée d’un aplatissement progressif de la fesse en haut au profit de la partie basse.

Il est fréquent de retrouver, notamment après 40 ans, les 2 problèmes chez la même patiente. La fesse plate et tombante obligent à combiner un lifting et une augmentation.

Quelles sont les interventions possibles pour gonfler les fesses?

3 techniques principales existent :

1. les implants glutéaux en gel très cohésif de silicone, ronds ou ovales, placés, par une incision inter-fessière de 5 cm, à l’intérieur du muscle grand fessier; c’est une méthode fiable et stable, qui permet une réelle augmentation. C’est ma méthode de référence.
2. le lipofilling (injection de sa propre graisse) demande un prélèvement de tissu adipeux par ponction et ne peut pas être réalisé chez la femme très mince; cette méthode utilisant les propres cellules de la patiente a l’avantage de la tolérance parfaite, son défaut est le pourcentage aléatoire de graisse qui va fondre dans les 6 mois, entre 30 et 50% et, par voie de conséquence, les limites réduites du volume d’augmentation.
3. les injections de gel résorbable d’acide hyaluronique (Macrolane) qui permettent de faire une augmentation sur mesure; cette méthode séduisante reste onéreuse. C’ est une alternative à considérer.

Peut-on remonter les fesses en les gonflant avec des prothèses?

Non, définitivement non. Il est même fortement déconseillé de pratiquer une augmentation glutéale isolée sur une ptôse fessière. On risque de se retrouver avec une fesse à 2 étages séparés par un creux à double contour, une partie ronde trop haute et une partie basse qui pend en dessous. La bonne technique consiste à pratiquer un lifting, éventuellement associé à la mise en place d’implants.

Comment se pratique un lifting des fesses ?

Il consiste à retirer un croissant de peau sous la fesse, à cheval sur le pli naturel pré-existant. Un nouveau sillon sous-fessier est créé ensuite, en amarrant en profondeur cette zone. C’est un lifting dit sous-fessier dérivé des techniques brésiliennes.

Quel type d’anesthésie peut-on utiliser et quelle est la durée d’hospitalisation ?

On a le choix entre une anesthésie générale et une péridurale. L’hospitalisation est de 24 à 48 heures.

Combien de temps dure l’intervention ?

Environ 1 heure pour des implants, ou un lifting et 2 heures pour un lipo-filling ou pour une technique combinée (lifting-prothèses).

Quelles sont les suites opératoires des implants fessiers?

Interdiction de s’asseoir pendant 24 heures. Interdiction de se coucher à plat sur le dos (on dort sur le ventre ou le côté) pendant 1 semaine. Lever et déambulation dès le premier jour. Conduite automobile interdite 10 jours. Sport prohibé 2 mois.

Comment est placée une prothèse de fesse ?

L’implant s’insère dans la pleine épaisseur du muscle grand fessier avec une cicatrice verticale médiane cachée dans le sillon entre les fesses. L’ espace est fait exactement adapté à l’implant de sorte qu’ils ne puissent pas se déplacer. L’implant est placé uniquement dans les 2/3 supérieures des fesses. Le bas de la fesse au dessu du sillon sous-fessier est libre de tout implant permettant une position assise sans problème.

En conclusion

Zone du corps encore trop méconnu des chirurgiens, les plasties glutéales offrent des résultats de grande qualité et procurent une appréciable modification de la silhouette ainsi rajeunie et dynamisée.