Interventions

 

Implants de mollets

implant-mollet-face-MIentier-avant_apres-1

 
Implants de mollets internes

 

A qui s’adresse cette intervention ?
Quelles sont les interventions possibles pour galber les mollets ?
Comment se pratique une mise en place de prothèses de mollets ?
Quel type d’anesthésie peut-on utiliser et quelle est la durée d’hospitalisation ?
Combien de temps dure l’intervention ?
Quelles sont les suites opératoires ?
En conclusion

A qui s’adresse cette intervention ?

On retrouve 2 cas de figure :
un déséquilibre flagrant entre une cuisse plutôt bien galbée, un peu ronde et une jambe trop fine, peu musclée ; il s’agit de femme, le plus souvent, désespérée de n’obtenir aucun résultat après de nombreuses séances de musculation.
une recherche de type “body building” et la volonté de présenter une jambe puissante, bien fuselée .

Quelles sont les actions possibles pour galber les mollets?

Il faut savoir que les muscles des mollets sont quasi-impossibles à développer par des méthodes naturelles de musculation, les patients arrivent souvent découragés d’avoir pédalé ou couru pendant des heures sans aucun résultat.

La mise en place de prothèses de gel de silicone très cohésif reste la bonne et facile solution au problème.

Il est possible de mettre un ou deux implants par mollets, suivant l’effet recherché. Dans le cas d’une double implantation, elle sera réalisée en 2 temps. L’augmentation de tension dans la jambe lors de la mise en place en un temps de 2 prothèses est dangereuse par le risque de compression qu’elle entraîne.

Aucune autre méthode chirurgicale n’est validée à ce jour.

Comment se pratique la mise en place de prothèses de mollets?

Il consiste par une incision de 4 cm, en arrère du genou, dans le pli, à glisser dans un décollement sous les enveloppes musculaires, un implant allongé de forme ovale ou asymétrique en goutte. Plusieurs modèles existent en fonction de chaque cas.

Quel type d’anesthésie peut-on utiliser et quelle est la durée d’hospitalisation ?

On a le choix entre une anesthésie générale et une péridurale. L’hospitalisation est de 12 à 24 heures.

Combien de temps dure l’intervention ?

Environ 3/4 d’ heure.

Quelles sont les suites opératoires ?

Elles sont simples et peu contraignantes.

Lever et déambulation dès le premier jour sous couvert d’un traitement préventif des phlébites.

Conduite automobile interdite 10 jours.

Sport prohibé 2 mois.

En conclusion

Opération très simple et très efficace, elle est réellement à conseiller à ceux qui souffrent d’un complexe à ce niveau. Les résultats sont à la hauteur d’une attente souvent forte.